CAP-FERRET

Cap Ferret domine à la fois le Bassin d’Arcachon et la côte Atlantique. Cette presqu’île représente un cordon littoral qui s’étale sur une vingtaine de kilomètres. Il prend son nom dans l’expression du vieux Gascon « Lou cap herré », qui signifie « La pointe de Fer ». En effet, les eaux du bassin ont parfois cette aspect de rouille, dû à une forte teneur en fer dans le sous-sol.  

Du côté du bassin, plusieurs villages ostréicoles s’enchainent les uns après les autres – Claouey, Le Four, Les Jacquets, Grand Piquey, Petit Piquey, Piraillan, La Vigne, Canon, L’Herbe, La Vigne, jusqu’à la pointe du Cap Ferret. De l’autre côté, un paysage plus sauvage, parsemé par des dunes, fait face à l’immensité de la Côte d’Argent, baignée par les vagues de l’Atlantique.

Le Four est le plus petit village de la presqu’ile. Le village a pris son nom d’un four à résine qui servait jadis à l’étanchéité des coques des bateaux.

Intimiste, bien caché, le village Les Jacquets est une invitation à la relaxation.
Quelques cabanes ostréicoles, dont certaines sont encore en activité, et une belle petite plage au sud du village offrant une vue splendide sur la Dune de Pilat, font le charme de ce village.

Les villages du Petit-Piquey et Grand-Piquey prennent leurs noms dans le Gascon « piquey » qui signifie « dune ». Chacun des deux villages est construit sur une petite dune bordée par la forêt des pins. Au Grand Piquey de belles villas surplombent les eaux du bassin.

En continuant sur la route vers le Cap Ferret, le village du Piraillan offre un paysage de carte postale, avec sa Réserve Naturelle des Réservoirs du Piraillan. Huitres fraîches et fruits de mer régaleront vos papilles. Pendant la saison estivale un marché ouvert vous accueille.

Incontournable du Cap Ferret, le village du Canon est baigné dans une harmonie de couleurs synonyme d’évasion : les pastels vives des cabanes ostréicoles, les allées blanches parsemées des coquilles d’huitres, les mimosas en fleur, les sables dorés des plages.
Souvent appelé le plus beau village du Cap Ferret, L’Herbe reste l’un des plus authentiques village pêcheurs de la presqu’île. Une balade dans les ruelles bordées de cabanes ostréicoles vous emmènera ailleurs, hors du temps ! Vous pouvez vous régaler avec un plateau d’huitres et de fruits de mer, accompagné d’un verre (ou deux) de vin.

La route vous emmènera jusqu’à la Pointe, en passant par le village de La Vigne. La route sinueuse vous offre une vue spectaculaire du Bassin. Ne vous attendez pas à trouver des vignes, il n’y en a plus. Aujourd’hui, La Vigne abrite le seul porte de plaisance de la presqu’île.

Arrivant à la Pointe, vous pouvez admirer un paysage sauvage. Contempler les eaux du Bassin qui se jettent dans les eaux de l’océan vous donnera l’impression d’avoir atteint l’un des « bouts du monde », où parfois le temps s’arrête.

Explorez-la presqu’ile du Cap Ferret tout au long d’une journée, en explorant ses villages de pêcheurs depuis la route. Vous pouvez également vous évader au bord d’une Pinasse traditionnelle et naviguer autour de l’Île aux Oiseaux, de la Réserve nationale du Banc d’Arguin, ou encore de la dune de Pyla. Un pique-nique à bord, ou lors d’un arrêt au milieu du Banc d’Arguin vous fera apprécier encore plus la beauté des lieux.

CONTACTEZ-NOUS

Bordeaux Vertigo
BORDEAUX, FRANCE
Mobile : +33 666 774 338
contact@bordeauxvertigo.com